Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

Un roman puissant sur le dérèglement climatique et l’amour filial. Dans un Berlin suffoquant, le combat d’une mère pour retrouver son fils, lui-même parti à la rencontre du père qu’il n’a jamais connu, dans un champ de ruines. La ville est dévastée par un tremblement de terre. Le courage, la peur, l’amour, la pousseront à braver tous les dangers pour son fils. 

Une écriture qui vous tient en haleine, à la fois poétique et dramatique, d’une grande intensité. 

Sur les tables de la librairie dès le 27 août ! 

Extrait : 

Le théâtre dort peu. Comme à l’hôpital, il y a toujours une chose à soigner, une solution à trouver. Et ce soir, après la première de la nouvelle pièce de Thomas, tous les docteurs de l’âme, les chercheurs des sentiments humains, boivent, fatigués et heureux. L’opération s’est bien passée. Seul Thomas reste silencieux. Il se mordille l’ongle, la tête relevée et tournée vers le vasistas ouvert. Les yeux lui piquent. Trop de fumée e cigarette encombre ce aux murs sombres. Sur le comptoir du bar, un ventilateur est débranché, aucune climatisation n’a encore été installée. Une jeune comédienne de vingt ans à peine vient coller sa jambe contre celle de Thomas. Elle minaude des compliments et des grandes théories, assoiffée du désir de briller dans la lumière. Il pense partir mais s’attarde un instant. Car elle est très jolie. Son corps frêle et sauvage retient une violence, une révolte qui ne demandent qu’à exploser sur une scène de théâtre, cachées derrière les traits d’un personnage fictif. Il sourit devant cette force et cette fraîcheur. Encouragée par ce sourire, la jeune comédienne presse sa jambe un peu plus contre lui. « Mon Dieu qu’il est beau ! » murmure-t-elle. Thomas porte la main sur le visage de la fille et glisse une mèche derrière son oreille – la toute petite oreille d’une toute petite comédienne, pense-t-il. Thomas y pose un long baiser. Il quitte la cantine, accompagné par le regard ravagé de la fille.