Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

Etonnant, drôle et jouissif

Après avoir été oracle et avoir prédit l’avenir de milliardaires, Jeremiah Camp coule des jours paisibles dans sa réserve autochtone. Les tensions sont malgré tout palpables : la mairie veut récupérer le terrain de la réserve à des fins commerciales. Et pour couronner le tout, une milliardaire le retrouve et lui demande une dernière prédiction car les autres milliardaires à qui il prédisait l’avenir meurent subitement, de manières étranges, tour à tour.

Entre le polar, la satire sociale et l’histoire d’une communité, l’auteur nous plonge dans la quotidien et la réalité de ces autochtones et des défis qui sont encore les leurs, tout en dénonçant les inégalités sociales de notre société. Le poids du passé et les choix que l’on fait sont également au centre de cette réflexion.

C’est fin, c’est drôle, ça grince !

Extrait :

« Lorsque j’ai quitté la ville, j’ai décidé d’arrêter de parler. Complètement. Plus facile qu’il n’y paraît. J’ai aussi décidé d’arrêter de prêter attention à ce qui se passe dans le monde. Pas mal plus difficile. Chez Locken, on me payait pour récupérer les épaves et les débris échoués de l’humanité. Les récupérer. Les classer. Les analyser. Pour, en fin de compte, en soutirer l’essence et voir apparaître les motifs. Bien des gens aiment répéter ad nauseam que l’information, c’est le pouvoir. Mais c’est faux. Thomas Locken savait bien que l’information en soi, ça ne vaut rien, et que l’unique valeur potentielle se trouve dans les motifs que les informations révèlent. Comprendre ces motifs, tenter de prédire où et quand ils se formeront et l’effet qu’ils auront, ça, c’est du pouvoir. »

Retrouvez le livre sur les tables de la librairie ou directement sur la boutique en ligne

Belle lecture ! Et n’hésitez pas à nous faire votre retour de lecture en commentaires.

Céline, votre libraire