Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

Poissons rouges et autres bêtes féroces

Quel plaisir de lire ce recueil de nouvelles d’Ella Balaert ! Quoi de mieux qu’un bestiaire fantastique pour échapper à la dure réalité du moment ?

Mais ne vous y trompez pas, si l’auteure nous conte des histoires d’animaux, c’est pour mieux nous parler de l’Homme et de la société. Elle interroge, dans une écriture magnifique qui rend hommage à notre belle langue française, elle soulève, elle identifie.

Avec humour, émerveillement, noirceur et volupté, Ella Balaert nous plonge dans un monde aussi fantastique que réel.

Extrait :

“Amélie laisse échapper un petit rire sec. Elle ne s’est jamais habituée aux recherches botaniques de son mari ni familiarisée avec ces instruments qu’il a installés à cette fin dans la serre. Personnellement, elle laisserait la nature inventer de nouvelles espèces à partir de greffons plus traditionnels. Jadis, elle l’admirait, elle le respectait. Elle ne posait aucune question, certaine qu’un savant ne devait pas être dérangé, et que de toute façon, elle ne recevrait pas de réponse. Il passait des jours entiers dans son laboratoire de biologie, à l’autre bout de la ville. Elle pouvait comprendre. Mais depuis sa retraite, mettre tant de passion et de déraison dans la culture de simples roses ! Leur consacrer tant de temps aussi ! Une fois, elle lui avait fait part de ses inquiétudes, assez vagues du reste ? Son mari l’avait plaisantée, froidement, serais-tu jalouse de mes fleurs, ma femme ? Tu préfèrerais que j’aie la passion du rugby ? Que je passe mes jours devant un écran ? Ou au café ? Une rose, au moins, c’est beau, c’est l’amour. Allons ma mie, cueille dès aujourd’hui celles de la vie et laisse-moi tranquille.
Amélie n’avait rien ajouté. Elle n’avait pas souligné que dans le poème de Ronsard, l’invitation à profiter de la vie valait pour deux personnes ensemble.”

Accédez à la fiche du livre ici pour visualiser son résumé et/ou commander le livre.