Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

Note pour plus tard, ne jamais rédiger de liste pour le blog de la librairie sur les crimes parfaits, les plus grands romans policier dont on peut s’inspirer sans être inquiété.e, de la meilleure façon d’empoisonner quelqu’un dans la littérature ou que sais-je d’autre dont un farfelu pour s’inspirer.

C’est jsutement ce qui arrive à Malcom, libraire spécialisé dans le polar à Boston, qui voit du jour au lendemain son monde s’écrouler, le FBI débarquer et les morts s’accumuler.

Un polar intense, un suspens intelligemment mené qui vous plonge dans la littérature policière.

Extrait :

L’album terminé, je le relançai avant de me rallonger sur le canapé. Mon esprit se dispersait, alors je décidai de prendre les choses l’une après l’autre. D’abord, faire le point sur les postulats de départ. Premier postulat : quelqu’un s’inspirait de ma liste pour tuer des gens au hasard. Enfin, peut-être pas au hasard. Toutes les victimes méritaient pour une raison ou une autre de mourir, du moins dans l’esprit du meurtrier. Deuxième postulat : même si j’étais un suspect probable, je ne constituais pas un suspect sérieux. Comme l’agente Mulvey l’avait elle-même souligné, elle ne serait pas venue seule si cela avait été le cas. Le but de sa visite était de tâter le terrain et de me cerner. Si elle me croyait impliqué, je supposais qu’à notre prochaine rencontre – au petit déjeuner, ou un peu plus tard -, elle serait accompagnée d’un autre agent du FBI. Troisième postulat : l’auteur de ces meurtres ne se contentait pas de s’inspirer de ma liste. Il me connaissait. D’une façon ou d’une autre.

Retrouvez le livre à la librairie et sur notre boutique en ligne : ici

Belle lecture ! Et n’hésitez pas à nous faire votre retour de lecture en commentaires.

Céline, votre libraire