Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

Et soudain, la liberté

Ce livre est bien plus qu’un roman. Certes, il raconte magnifiquement la vie incroyable d’Évelyne Pisier. De son enfance dans les colonies française où elle découvre des peuples se soulever pour retrouver leur liberté, à sa vie d’adulte, de femme indépendante et libre. Ce roman montre le combat de deux femmes, elle et sa mère, leur combat pour gagner leurs libertés. Leur liberté face à un père et un mari autoritaire et phallocrate, leur liberté sexuelle, leur liberté de penser et de se battre pour leurs opinions politiques. Des vies incroyables contées par une écriture magnifique à 4 mains. 

Ce roman, c’est aussi une promesse, peut-être la plus belle. Celle d’une éditrice à son autrice, celle de l’amie à l’amie. 

Je suis sortie de cette lecture bouleversée, touchée, admirative et pleine de gratitude. C’est ça qu’on attend de la littérature ! On a juste envie de dire merci à Caroline Laurent et Editions Les Escales, alors MERCI ! 

Extrait : 

A l’ombre d’un cocotier, face à l’eau bleue de l’anse Vata, elle commença la lecture. Les phrases étaient denses, théoriques, d’une intelligence inouïe. Inventer la femme. En finir avec la vision dominatrice des hommes. Mona ne comprenait pas tout mais était fascinée. Les phrases appelaient les phrases, vertige des idées. Pendant trois jours, elle revint à l’anse Vata. Elle ne fit que ça. Lire. Au quatrième jour, tandis qu’elle achevait sa lecture, elle sut. La voix de Simone de Beauvoir avait allumé des feux en elle. Quelque chose se passait. Elle rangea le livre dans son sac et pénétra dans le lagon.  La déflagration. Une conscience est là face à vous qui vous dit : tu n’es pas qu’un fait biologique ; de ta position d’Autre tu peux devenir Essentiel toi aussi, mais méfie-toi, tu es ta propre ennemie, tu as goûté à ce confort qui fait de toi l’esclave de ton maître. Pour être libre, tu devras accepter l’errance de la liberté ; pour exister, tu devras accepter de renverser l’existence. Tu seras seule.