Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

OU VIVAIENT LES GENS HEUREUX

24,00 

Auteur: MAYNARD JOYCE
Éditeur: REY
Date de parution: 19/08/2021
Code EAN: 9782848768885

Disponibilité: En stock

En stock

Catégorie

Description

Description :

Le grand roman de Joyce Maynard : l’histoire bouleversante d’une famille sur cinq décennies

Lorsque Eleanor, jeune artiste à succès, achète une maison dans la campagne du New Hampshire, elle cherche à oublier un passé difficile. Sa rencontre avec le séduisant Cam lui ouvre un nouvel univers, animé par la venue de trois enfants : la secrète Alison, l’optimiste Ursula et le doux Toby.
Comblée, Eleanor vit l’accomplissement d’un rêve. Très tôt laissée à elle-même par des parents indifférents, elle semble prête à tous les sacrifices pour ses enfants. Cette vie au cœur de la nature, tissée de fantaisie et d’imagination, lui offre des joies inespérées. Et si entre Cam et Eleanor la passion n’est plus aussi vibrante, ils possèdent quelque chose de plus important : leur famille. Jusqu’au jour où survient un terrible accident…
Dans ce roman bouleversant qui emporte le lecteur des années 1970 à nos jours, Joyce Maynard relie les évolutions de ses personnages à celles de la société américaine – libération sexuelle, avortement, émancipation des femmes jusqu’à l’émergence du mouvement MeToo… Chaque saison apporte ses moments de doute ou de colère, de pardon et de découverte de soi.
Joyce Maynard explore avec acuité ce lieu d’apprentissage sans pareil qu’est une famille, et interroge : jusqu’où une femme peut-elle aller par amour des siens ? Eleanor y répond par son élan de vie. Son inlassable recherche du bonheur en fait une héroïne inoubliable, avec ses maladresses, sa vérité et sa générosité.

Notice biographique :

Collaboratrice de multiples journaux, magazines et radios, Joyce Maynard est l’autrice de plusieurs romans – Long week-end, Les filles de l’ouragan, L’homme de la montagne, Les règles d’usage, De si bons amis (tous parus chez Philippe Rey) – et d’une autobiographie, Et devant moi, le monde, qui revient sur la liaison dévastatrice qu’elle a eue avec J. D. Salinger. Lorsqu’elle n’est pas sur les bancs de l’université de Yale, où elle a repris des études à plus de soixante ans, elle partage son temps entre le New Hampshire et le Guatemala.

Avis

Il n’y a pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “OU VIVAIENT LES GENS HEUREUX”

Partagez ce livre :

Facebook
Twitter
LinkedIn
Email
Imprimer