Search
Generic filters
Filter by content type
Avec avis clients

Boul’ Mich’ 3 mai 1968 – 17h58

Et si les événements de 68 avaient été déclenchés par un événement fortuit ? Et si sans cet événement fortuit, il n’y avait pas eu « les événements », il n’y aurait peut être pas eu l’élection de Mitterrand en 81 ? Et si notre histoire n’était pas toujours le fruit d’une grande histoire ?

Dans ce roman drôle, étonnant et cynique replongez avec délices dans ces deux moments forts de notre vie politique et faites vous votre opinion.

Belle lecture !

Extrait :

– Alors ? répéta le journaliste en proie soudain à l’exaltation du savant fou, alors cette photo est la preuve que l’histoire des hommes en général, et celle de Mai 68 en particulier, n’est pas fondamentalement le résultat de grands mouvements démographiques, économiques ou culturels, comme l’affirme Braudel, et pas davantage, comme le veut la tradition scolaire, une litanie d’événements isolés : un mariage, une bataille, un assassinat… Je soutiens que l’histoire des hommes est essentiellement le résultat direct de micro-événements qui n’avaient aucune raison d’être : une pomme qui tombe d’un arbre, deux ou trois millimètres de cloison nasale en trop ou, en ce qui concerne Mai 68, la manœuvre improbable d’un véhicule militaire. Et si ma thèse sur l’épistémologie de l’histoire se confirme, monsieur, c’est rien moins que le mode de pensée occidental qui est remis en cause. De manière bien plus évidente encore qu’avec la physique quantique, c’est toute la métaphysique qui se trouve ébranlée, l’ontologie du hasard qui refait surface, la question de l’existence de Dieu qui ressurgit…

Retrouvez le livre sur les tables de la librairie.

Belle lecture ! Et n’hésitez pas à nous faire votre retour de lecture en commentaires.

Céline, votre libraire